Menu
Une division d'Oxygène Granby inc.
1 800 358-4474

Services

Dépistage Prescription Tests diagnostiques Traitement Autotitration

Dépistage

Remonter

Vous souffrez de l’apnée du sommeil ?

En d’autres mots, le terme apnée signifie une pause respiratoire. Ces pauses surviennent pendant le sommeil et varient en durée et en fréquence.

Si ces facteurs surviennent souvent avec des symptômes de fatigue diurne, certaines complications peuvent survenir à long terme telles l’hypertension artérielle et un risque accru d’AVC ou de problèmes cardiaques. En un mot : L’APNÉE PEUT VOUS TUER.

Respiration normale
Respiration obstruée
Respiration corrigée par CPAP

Ces symptômes peuvent conduire à des problèmes à l’école ou au travail et peuvent être dangereux pour autrui. Par exemple, une somnolence au volant ou en opérant de la machinerie.

Principaux symptômes diurnes (le jour) :

  • • Troubles de concentration
  • • Troubles de la mémoire
  • • Somnolence

Principaux symptômes nocturnes (la nuit) :

  • • Ronflements forts et irréguliers
  • • Agitation nocturne
  • • Réveils fréquents
  • • Maux de tête
  • • Fatigue excessive le lendemain

Toute personne, quel que soit son âge, peut être atteinte d'apnée du sommeil. Votre risque de l'avoir est plus élevé si vous présentez une combinaison de ces facteurs de risque :

  • • Vous êtes obèse (poids corporel beaucoup trop élevé);
  • • Votre cou est large (plus de 17 pouces de circonférence chez l'homme; plus de 16 chez la femme);
  • • Il y a des cas d'apnée du sommeil dans votre famille;
  • • Vous êtes un homme;
  • • Vous avez plus de 40 ans;
  • • Vos amygdales sont de grande taille;
  • • Votre menton est fuyant (reculé).

Voici deux simples tests. Les résultats vous indiqueront si vous devez consulter.

Si le total est

≤ 43 cm le risque de SAOS est faible
Entre 43 et 48 cm le risque de SAOS est modéré
≥ 48 cm le risque de SAOS est élevé

Saviez-vous que...

L'apnée du sommeil touche 10 à 15 % de la population en générale.
Par contre des statistiques ont démontré que ce syndrome touche 24 % des hommes de plus de 40 ans ainsi que 9 % des femmes de 40 ans et plus.

Source : Association pulmonaire canadienne 2008

Prescription

Remonter

Une prescription de votre médecin, dentiste et aussi d’une infirmière clinicienne si cette dernière s’est vu déléguer cet acte par le médecin de la clinique où elle travaille est nécessaire pour avoir accès aux tests diagnostiques de même qu’à l’achat d’un appareil CPAP traitant votre apnée.

Cliquez ici pour télécharger la formule d'ordonnance en PDF (Français)
Click here to download the prescription in PDF (English)

Tests diagnostiques

Remonter

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à subir une fatigue excessive. Ceci n’est qu’une indication pour vérifier si une investigation serait nécessaire. Il serait préférable que vous rencontriez votre médecin pour évaluer les causes possibles. Votre vie entière pourrait en être changée pour le mieux !

Parfois, les voies aériennes sont complètement obstruées et la personne s'arrête temporairement de respirer: elle fait une « apnée obstructive». Un tel événement peut durer dix secondes ou plus. Il peut être fréquent, jusqu'à plusieurs centaines de fois par nuit.

Si vous en souffrez, chaque fois qu'une apnée se produit, vous luttez pour respirer et provoquez un stress sur votre cerveau et votre coeur. Nuit après nuit, votre sommeil est perturbé. Vous subissez une fatigue qui affecte votre qualité de vie, votre travail et votre vie personnelle. Votre conjoint(e) peut avoir entendu les signes avant-coureurs de l'apnée lors de votre sommeil : ce sont ces ronflements suivis d'une période de silence, puis peut être d'une respiration bruyante quand vous recommencez à respirer.

Suite à la réception d'une prescription de votre médecin, et dans un délai très raisonnable, vous serez amené à dormir à la maison pour une nuit avec un appareil qui indiquera à l'inhalothérapeute s'il y a des signes d'obstruction respiratoire.

Suite à l'analyse de ce test par un médecin formé à cet effet, un rapport sera acheminé à votre médecin traitant.

Si le résultat est positif, un dernier test sera fait, c'est à dire, une autotitration pour permettre au médecin de savoir à combien de pression votre appareil CPAP devra être ajusté.

Puis suite à la réception de la prescription de votre médecin, nous vous contacterons afin que vous puissiez débuter votre thérapie pour corriger les effets négatifs de l'apnée du sommeil.

...Enfin, un sommeil réparateur !

Polysomnographie

Dans l'étude des troubles du sommeil il est important de distinguer deux types d'examen :

  • • la polysomnographie ambulatoire qui permet, selon les appareils, d'enregistrer différents signaux respiratoires, qui associés entre eux permettent de détecter des anomalies respiratoires.
  • • La polysomnographie complète qui, outre l’enregistrement des signaux respiratoires précédents, permet de recueillir d’autres signaux qui permettent de reconnaître la succession des différents stades de sommeil. C'est un examen qui consiste à dormir pendant la nuit avec plusieurs électrodes ou fils métalliques attachés à la tête, à la figure, à la poitrine et aux jambes. Des bandes élastiques sont placées autour de votre poitrine et de votre abdomen pour mesurer votre respiration.

Principes

Le principe de la polysomnographie est de capter l’information nécessaire pour analyser la respiration et le sommeil de la personne concernée. Les électrodes et les bandes posées amassent les données (le nombre et la durée des apnées ou d’autres problèmes qui perturbent le sommeil) pour permettre au médecin d’établir un diagnostic.

Indications

La polysomnographie est un examen pratiqué lors d'une inquiétude sérieuse comme une somnolence diurne excessive, des pauses respiratoires ou des impressions d'étouffement de courte durée pendant le sommeil, des ronflements excessifs, des réveils fréquents, des fatigues au réveil matinal, des difficultés de concentration, des assoupissements au volant, ou encore des maux de tête au réveil.

Autotitration :

Examen servant à ajuster la pression d’air qui doit être libérée par l’appareil afin d’éliminer les signes d’apnée du sommeil.

Cet examen se fait sur 2 nuits.

Les résultats sont ensuite transmis à un médecin qui déterminera la pression nécessaire et fera une prescription pour l’achat d’un appareil CPAP.

Traitement

Remonter

Votre vie entière pourrait en être changée pour le mieux !

CPAP ou PPC : La ventilation en Pression Positive Continue (PPC) maintient ouvertes les voies aériennes supérieures à tous les stades du cycle respiratoire.

Le principe de son fonctionnement est fort simple : il empêche la fermeture du pharynx en envoyant une pression d'air à l'intérieur. Peu importe l'endroit de l'obstruction, elle sera éliminée si on applique la bonne pression avec l'appareil. Donc le CPAP corrige le problème de fonctionnement des voies respiratoires. L'appareil à pression variable peut détecter si vous avez besoin d'une plus grande pression, ex. : couché sur le dos et s'ajustera en conséquence.

BiPAP : C'est un appareil qui varie d'une pression spécifique à l'expiration et à une pression spécifique à l'inspiration. Ces pressions ont été évaluées en laboratoire. On peut aussi les faire en autotitration ambulatoire pour activer la mise sous traitement mais pour plus de précision, une titration en laboratoire sera préférée. Cet appareil est souvent mieux toléré que le CPAP à cause de la pression moindre à l'expiration, mais il n'est pas plus efficace que le CPAP.

Il est cependant tout indiqué pour les patients qui présentent une faiblesse musculaire due à certaines pathologies, à une obésité extrême ou à des déformations de la cage thoracique qui font que le CO2 n'est pas bien éliminé. On peut aussi ajouter une fréquence respiratoire, ce qui est important pour les personnes souffrant d'apnée centrale (le cerveau oubliant de dire à la personne de respirer).

Cet appareil est beaucoup plus coûteux dû à toutes ses spécificités.

Autotitration

Remonter

Suite aux résultats obtenus et sous les recommandations du médecin, une titration sera effectuée afin d'évaluer la pression d'air nécessaire au traitement de l'apnée.

Une titration peut aussi être demandée pour réévaluer la pression requise suite à des changements à votre condition initiale.

Donc l'autotitration est un examen servant à ajuster la pression d'air qui doit être libérée par l'appareil afin d'éliminer les signes d'apnée du sommeil.

Cet examen se fait sur 2 nuits minimalement.

Les résultats sont ensuite transmis à un médecin qui déterminera la pression nécessaire et fera une prescription pour l'achat d'un appareil CPAP.

Accueil À propos de nous Agrément Canada Nos produits Questions fréquentes Nos services Troubles du sommeil Contact